Fermer
Vous cherchez ?
    gériatrie

    Unité périopératoire gériatrique

    Depuis novembre 2016, le pôle Age-Santé-Autonomie du Centre Hospitalier de Roubaix a ouvert une unité périopératoire gériatrique (UPOG) de 10 lits répartis dans le service de traumatologie au 1er étage de l’hôpital Victor Provo.

    Inspirée de l’UPOG du Pr Jacques Boddaert à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, cette filière innovante s’adresse aux patients polypathologiques de plus de 75 ans devant bénéficier d’une chirurgie orthopédique non programmée de manière pluridisciplinaire (équipe paramédicale de traumatologie, de rééducation d’orthopédie, médecins anesthésistes et chirurgiens orthopédistes), sous la coordination d’un gériatre.

    L’unité périopératoire gériatrique s’adresse aux patients de plus de 75 ans polypathologiques présentant au moins un critère parmi les suivants :
    • Déclin cognitif connu ou antécédent de confusion
    • Troubles de la marche ou chute récente
    • Antécedent d’hospitalisation ou d’admission aux urgences dans les 30 jours.
    • Perte de poids involontaire au cours de la dernière année
    • Anomalie de l’ADL (Echelle de l’Autonomie et de la Dépendance) : au moins un critère ou
    - aide humaine à la toilette
    - aide humaine à l’habillage
    - aide humaine pour aller aux toilettes
    - aide humaine pour se déplacer
    - aide humaine pour la prise des repas
    - incontinence urinaire et/ou fécale.

    Le gériatre assure une prise en charge globale dans l’unité périopératoire gériatrique :

    • Il réalise un relevé quotidien des entrées et décide de l’inclusion dans l’UPOG.
    • Il suit ensuite le patient de manière globale c’est-à-dire qu’il l’examine quotidiennement et évalue son traitement.
    • Il prescrit les examens biologiques et paracliniques.
    • Il propose une prise en charge des comorbidités, des dépistages (douleur, carences, dénutrition…), une réévaluation bihebdomadaire des ordonnances, une prise en charge de l’autonomie et du devenir et une prévention des escarres dès l’arrivée.
    • Il participe à la décision opératoire lorsque celle-ci est sujette à discussion.
    • Une lettre de sortie est effectuée conjointement entre le chirurgien et le gériatre. Après discussion entre l’assistante sociale et le patient et sa famille, il y a trois possibilités :

    -Si la pathologie du patient et l’entourage le permettent, le retour à domicile est envisagé avec la mise en place d’un programme d’accompagnement au retour à domicile (PRADO).
    -Soit le patient vit en EHPAD et il peut retourner dans sa structure. Le gériatre contacte la structure afin de préparer le retour du patient.
    -Soit le patient est isolé, son autonomie est insuffisante et il présente des complications post opératoires et nécessite une surveillance en milieu hospitalier, une orientation en Soins de Suite et Réadaptation (SSR) est envisagée. Le gériatre contacte ses confrères en SSR pour faciliter l’entrée dans ces unités. Des places sont dédiées dans les unités de SSR du CH Roubaix.

    L’unité périopératoire gériatrique a pour objectifs :

    • Optimiser et fluidifier le parcours de soins.
    • Diminuer les complications liées à l’hospitalisation.
    • Offrir une prise en charge coordonnée entre le gériatre, le chirurgien, l’anesthésiste, l’urgentiste et le rééducateur.
    • Favoriser une reprise de la marche et une rééducation plus précoce.
    • Réduire le nombre d’escarres.
    • Réduire les décompensations de pathologies chroniques.
    • Diminuer la durée de séjour des patients.
    • Réduire les transferts en réanimation.
    • Réduire la mortalité.

     

    L’unité périopératoire gériatrique propose une prise en charge spécifique des patients de plus de 75 ans et fragiles devant bénéficier d’une chirurgie orthopédique non programmée de manière pluridisciplinaire :

    •  L’équipe para médicale de traumatologie
    •  L’équipe de rééducation d’orthopédie
    • Les anesthésistes
    • Les chirurgiens orthopédistes
    •  Un gériatre dédié à l’unité.