Fermer
Vous cherchez ?
    CAMSP

    Centre d’Action Médico-Sociale Précoce

    Rattaché au pôle Femme-Mère-Enfant, le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) de Roubaix a été créé en octobre 1981. Il accueille les enfants de moins de 6 ans pour des consultations et / ou des soins en ambulatoire.

    Le CAMSP assure :
    • le dépistage précoce des déficits ou handicaps.
    • le diagnostic.
    • le traitement et les soins.
    • l’accompagnement à la parentalité.
    • l’aide à la socialisation (halte-garderie, crèche, école).
    • le soutien de la scolarisation.
    • l’orientation vers une structure adaptée aux besoins de l’enfant et de sa famille.

    L’équipe pluridisciplinaire du Centre d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) s’attache à un travail d’évaluation et d’observation afin d’établir un diagnostic. Elle participe à une prise en charge précoce par des rééducations adaptées.

    L’objectif est de favoriser l’insertion du jeune enfant dans son milieu familial et social, et de soutenir un développement harmonieux de ses capacités. Toutes ces actions se font en étroite collaboration avec la famille.

    Le CAMSP travaille également en concertation avec des partenaires extérieurs, professionnels médicaux, paramédicaux, éducatifs, pédagogiques ou sociaux :
    • Le service de néonatologie et de pédiatrie du Centre Hospitalier de Roubaix.
    • Les centres hospitaliers avoisinants.
    • Les intersecteurs de pédopsychiatrie.
    • Le Conseil Général : Protection Maternelle et Infantile (PMI), Aide Sociale à l’Enfance (ASE), Service Social Départemental (SSD).
    • Les Unités Territoriales de Prévention et d’Action Sociale (UTPAS).
    • Les professionnels libéraux.
    • Les structures de la petite enfance.
    • L’Éducation Nationale.
    • La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).
    • Les établissements spécialisés de soins et de suivi : Centres Médico-Psychologiques (CMP), Centres Médico-Psycho-Pédagogiques (CMPP).

    CAMSP

    Dr Corinne GREMILLET, médecin directeur pédiatre et chef de service
    • Dr Emilie BODIN, neuropédiatre
    • Dr Aurélie BENOIT, pédopsychiatre
    • Dr Eric BOEZ, pédiatre
    • Dr Sixtine MASSON, praticien hospitalier médecine physique et réadaptation
    • Dr Yohan PAT, praticien hospitalier médecine physique et réadaptation
    • Sabine BERL et Ophélie WATTIEZ, psychologues
    • Asma FARTAKHE et Florence TANDIA, assistantes sociales

    L’équipe se compose de :
    • coordinatrice- cadre socio-éducatif
    • assistantes sociales, psychologues, éducatrice spécialisée
    • psychomotriciennes, orthophonistes, kinésithérapeutes, ergothérapeutes
    • enseignante spécialisée
    • secrétaires médicales
    • aides à la socialisation et à la scolarisation (ASS)

    Mélanie COUSIN, coordinatrice
    Pascale D’HARLINGUE : cadre supérieur de santé.

    1) Le premier rendez-vous

    CAMSPSuite au premier contact téléphonique auprès du secrétariat, une rencontre avec l’assistante sociale pour la présentation du CAMSP et un rendez-vous médical sont programmés.

    Lors du premier rendez vous, l’enfant et ses parents (ou un représentant légal) sont accueillis par la secrétaire afin de créer le dossier médical unique de l’enfant.

    A cette occasion, les documents suivants, si vous les avez, sont nécessaires :
    • La carte vitale et le carnet de santé.
    • Une pièce d’identité (livret de famille ou carte d’identité).
    • Les comptes-rendus médicaux et résultats d’examens.

    2) L’évaluation et l’admission au C.A.M.S.P

    A l’issue de la consultation médicale, un bilan pluridisciplinaire (médical spécialisé et /ou paramédical et social) est proposé aux parents.

    A la suite du bilan :
    • Le projet individualisé de soins est élaboré, expliqué et discuté entre les parents et le médecin référent.
    • un référent paramédical est nommé.

    Le Document Individuel de Prise en Charge (DIPC) est alors finalisé à l’issue de la consultation.

    Une demande d’entente préalable est alors faite auprès de la C.P.A.M dont l’assuré dépend. Les familles ne font pas d’avance pour les frais de soins.

    Il se peut qu’à l’issue de l’évaluation un suivi au CAMSP ne soit pas nécessaire, une orientation est possible vers la structure la plus appropriée.

    3) Le projet individuel de prise en charge

    CAMSPSelon les besoins de l’enfant, un projet individuel de prise en charge est rédigé et cosigné par ses parents ou les représentants légaux et le pédiatre Médecin Directeur.

    Il comporte tout ou partie des éléments suivants :
    • les observations faites lors du bilan.
    • le projet d’intégration.
    • les modalités des rééducations proposées.
    • le suivi médical et les examens complémentaires demandés.
    • la programmation de la prochaine réunion de synthèse.
    • le DIPC qui établira l’organisation hebdomadaire des rééducations et des actions à mener pour l’année en cours.

    4) L’après CAMSP

    A partir des 4 ans et à tout moment de la prise en charge de votre enfant, vous-même ou l’équipe du CAMSP peut estimer qu’une orientation adaptée à son évolution vers un autre service est justifiée.

    Nous vous proposons alors une orientation et nous organisons un accompagnement vers le service qui prendra le relais. Cette décision intervient toujours avant l’âge de 6 ans, âge limite de l’agrément pour notre intervention.

    Il est toutefois possible de terminer l’année scolaire en cours au moment des 6 ans de l’enfant.

    Le CAMSP de Roubaix prend en charge les enfants de moins de 6 ans présentant un handicap :
    • un retard de développement ou de langage.
    • des troubles du comportement ou de communication.
    • des troubles de la relation.
    • des déficits moteurs, sensoriels, auditifs ou intellectuels.
    Peuvent être associées des difficultés médicales, psychologiques, éducatives ou sociales.

    CAMSP