Fermer
Vous cherchez ?
    La cancérologie

    Cancérologie

    L’organisation de la prise en charge en cancérologie au sein du Centre Hospitalier de Roubaix s’appuie sur des consultations spécialisées, les services d’hospitalisation, le bloc opératoire, le plateau d’imagerie lourde (scanner / IRM) et d’une manière générale, l’ensemble du plateau technique de l’établissement.

    Elle s’appuie aussi sur des équipes pluri-professionnelles et, dans le respect du Plan Cancer, permet aux patients de bénéficier du dispositif d’annonce et de soins de supports.

    La prise en charge des patients atteints de cancer au Centre Hospitalier de Roubaix s’articule principalement autour des filières de soins et des thérapeutiques suivantes :

    Les filières de soins
    Oncologie pulmonaire
    Oncologie digestive
    Oncologie médicale
    Hémato-oncologie
    Sénologie
    Gynécologie
    Urologie
    ORL
    Chirurgie digestive

    Les thérapeutiques
    Dans le respect du décret n°2007-388 du 21 mars 2007 décrivant les conditions d’implantation applicables à l’activité de soins du traitement du cancer, le Centre Hospitalier de Roubaix met en œuvre, directement ou par convention, les thérapeutiques suivantes :
    • La chirurgie du cancer
    • La chimiothérapie ou autres traitements médicaux spécifiques du cancer

    Pour plus d’informations, découvrez la procédure sur la GED PR OPC 150 : Cancérologie : Parcours de soins du patient.

    Définition « traitement du cancer »

    • L’activité de soins de traitement du cancer consiste à traiter les tumeurs solides malignes ou les hémopathies malignes.
    • Les modalités de traitement du cancer sont :
    - La chirurgie des cancers;
    - La radiothérapie externe;
    - Et la chimiothérapie et traitements médicaux du cancer.

    Chaque établissement de santé peut obtenir une autorisation pour une ou plusieurs de ces modalités de traitement.
    Pour être autorisés à pratiquer les traitements du cancer, les établissements de santé doivent appartenir à un Centre de Coordination en Cancérologie (3C) et au Réseau Régional de Cancérologie.
    Et doivent également remplir d’autres conditions :
    • Réaliser une activité annuelle minimale dans la discipline thérapeutique pour laquelle ils sollicitent une autorisation
    Cf arrêté du 29 mars 2007 sur les seuils

    salle RCP 02Faire accéder les patients à 6 critères de qualité transversale, quelque soit le cancer pour lequel ils sont soignés
    1. Le dispositif d’annonce.
    2. La concertation pluridisciplinaire.
    3. Le respect des référentiels de bonne pratique.
    4. La remise d’un programme personnalisé de soins.
    5. L’accès aux soins complémentaires et d’accompagnement des malades.
    6. L’accès aux innovations et à la recherche clinique.

    A.I.R.E. Cancers

    Situé dans le hall d’accueil de l’hôpital Victor Provo, A.I.R.E. Cancers accueille les personnes atteintes d’un cancer soignées ou non à l’hôpital, les proches et toutes personnes désireuses d’avoir des informations sur les cancers.

    Elle accueille, écoute, aide et oriente les patients et leur entourage, de l’annonce du cancer au parcours de soins et également après le cancer.

    Des ateliers de socio-esthétiques, de scrapbooking et des groupes de paroles ont également lieu dans cet espace.

    Une coordinatrice santé est présente dans la structure du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h. Téléphone : 03.20.99.13.01.

    La plaquette de présentation d’AIRE Cancers :

    Plaquette AIRE Cancers

    Aire cancers

    La Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) constitue un élément essentiel de l’organisation des soins en cancérologie, dont le but est d’améliorer la prise en charge des patients atteints de cancer.

    Elle représente également un lieu d’échanges entre professionnels de disciplines différentes sur les stratégies diagnostiques et thérapeutiques en cancérologie.

    La RCP est une réunion (qu’elle soit physique, par visioconférence ou par web conférence) au cours de laquelle les différents acteurs sont réunis pour proposer, à partir des données du dossier patient, une prise en charge thérapeutique.

    Les médecins participant aux RCP adhérent à une charte régionale RCP.

    Un système d’information visant à un partage sécurisé de l’information médicale entre les professionnels de santé d’hôpital et de ville est en place pour organiser ces RCP. Ces informations sont récoltées avec le consentement du patient (formulaire de consentement).

    En savoir plus sur l’informatisation des RCP.

    Annuaire des réunion RCP

    Il existe un annuaire des réunions RCP organisées dans la région Nord – Pas-de-Calais.

    salle RCP

    Ce dispositif doit permettre l’information, le soutien et l’accompagnement du patient et de ses proches.

    Il s’appuie sur une prise en charge pluridisciplinaire associant prioritairement les médecins et les personnels paramédicaux.

    Il est construit autour de 4 temps :
    - Un temps médical
    - Un temps d’accompagnement soignant
    - L’accès à une équipe impliquée dans les soins de support
    - Un temps d’articulation avec la médecine de ville

    1ère phase de l’annonce : consultation médicale

    Il correspond à une ou plusieurs consultations dédiées à l’annonce du diagnostic de cancer, puis à la proposition de la stratégie thérapeutique définie lors de la réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP).
    ► Cf DPA 38 : document « dispositif d’annonce : transmissions médecin – infirmier ».

    La décision thérapeutique, comprise et acceptée par le malade, est remise sous forme d’un programme personnalisé de soins (PPS).

    2ème phase de l’annonce : un temps d’accompagnant soignant

    Ce temps est réalisé par un(e) infirmier(e).

    Délai de réflexion
    - 3 à 4 jours après l’annonce médicale.
    - Si possible temps différent du jour du 1er traitement, ex : chimiothérapie.

    1. Vérification de l’adhésion
    Évalue l’information comprise et réexplique.

    2. Besoins en soins de support
    Remise de coordonnées (externes et internes).

    3. Présentation du service
    -Livret d’accueil
    -Visite des locaux
    -Présentation des équipes

    Information des proches
    Peuvent participer à la consultation d’annonce.

    3ème phase : L’accès à une équipe impliquée dans les soins de support

    Cet accès permet au patient d’être soutenu et guidé dans ses démarches, en particulier sociales en collaboration avec les équipes soignantes.

    La personne soignée pourra rencontrer, si elle le souhaite des professionnels spécialisés (assistante sociale, psychologue, diététicienne…)

    ► Plaquette d’information sur les soins de support proposés au CH de Roubaix.

    Plaquette soins de support en cancérologie

    Annuaire des IDE du dispositif d’annonce et des professionnels des soins de support par spécialité

    4ème phase : Le temps d’articulation avec la médecine de ville

    Continuité de la prise en charge à la sortie :
    • Médecin traitant informé à chaque étape.
    • Accès aux Soins de Suite et de Réadaptation.
    • Patient et proches sont informés lors du dispositif d’annonce.
    • Accompagnement par notre service social.
    • Accès aux soins à domicile : HAD.

    L’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades, parallèlement aux traitements spécifiques lorsqu’il y en a, tout au long des maladies graves.

    cancérologieOrganisation

    Dès le début de sa prise en charge, le patient se voit remettre une plaquette d’information sur les soins de support proposés au CH de Roubaix.

    Les différents besoins en soins de support sont identifiés pour chaque patient lors de la consultation d’annonce médicale et infirmière, la prise en charge se fait de façon concomitante à la mise en place des traitements spécifiques.

    L’offre des soins de support se décline de la façon suivante :
    - L’accompagnement social
    - La prise en charge psychologique
    - La prise en charge nutritionnelle
    - La prise en charge de la douleur
    - Les soins palliatifs
    - La prise en charge des conduites addictives
    - La prise en charge de soins esthétiques.

    Intervention des professionnels transversaux en soins de support

    Les professionnels compétents sont mobilisés soit à la demande du patient ou de son entourage, soit en cas de risque repéré par le médecin ou le soignant. Une synthèse des entretiens et des interventions est incluse dans le dossier patient.

    La plaquette de présentation des soins de support :

    Plaquette soins de support en cancérologie

    Un annuaire des professionnels intervenant dans le cadre des soins de support est disponible :
    Accès à l’annuaire des ressources IDE TAS et Soins de support en cancérologie

    cancérologie

    Le Centre de Coordination en Cancérologie, appelé le 3C, découle de la mesure 32 du Plan Cancer I qui impose la mise en place d’un « système de contrôle qualité » de la prise en charge du patient cancéreux. En 2007, le Centre Hospitalier de Roubaix et le Centre Hospitalier de Tourcoing fondent le 3C VNE.

    Le 3C manage la qualité en cancérologie, il :
    • Participe à l’identification et à l’organisation générale des processus pour l’amélioration de la prise en charge des patients atteints de cancer.
    • Organise les RCP, veille à leur fonctionnement et les évalue.
    • Diffuse les recommandations pour les professionnels en relais des RRC.
    • Élabore et conduit des évaluations qualité selon des méthodes. régionales (RRC) et /ou nationales (ex. indicateurs qualité IPAQSS).
    • Recueille et produit de l’information en cancérologie.
    • Communique vers les professionnels de santé, les patients et leurs proches.

    Le 3C doit garantir aux patients une prise en charge conforme :
    • aux Plans Cancer et aux instructions ministérielles (notamment la Circulaire du 22 février 2005),
    • aux bonnes pratiques de soins définies par les Sociétés Savantes, la Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Institut National du Cancer (INCa),
    • aux conditions réglementaires prévues par le Code de la Santé Publique (dispositif d’autorisation d’activité de cancérologie).

    Les missions du 3C s’exercent principalement sous trois formes :
    • Organisation et coordination.
    • Assurance qualité et audit interne.
    • Information et communication.

    Equipe 3C cancérologie

    Mars Bleu

    cancérologieDepuis 2004, le mois de mars est dédié à la mobilisation pour le dépistage du cancer colorectal sous l’appellation « Mars Bleu ».
    Chaque année, le Centre Hospitalier de Roubaix se mobilise pour le dépistage du cancer colorectal en organisant une journée d’information et de prévention, en partenariat avec AIRE Cancer, le CCAS de Roubaix, la CPAM de Roubaix-Tourcoing et la mutuelle SMH.

    Le cancer colorectal fait partie des principaux types de cancers traités au Centre Hospitalier de Roubaix avec les cancers du sein, les cancers hémopathiques, bronchopulmonaires, gynécologiques, urologiques et ORL.

    Octobre Rose

    Octobre Rose est le mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Chaque année, le Comité Local Cancer de Roubaix, représenté par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Roubaix-Tourcoing et le CCAS de Roubaix, lance avec le Centre Hospitalier de Roubaix et AIRE Cancer, un dispositif d’information et de communication destiné à inciter les femmes de 50 à 74 ans à participer au dépistage organisé du cancer du sein.

    La lutte contre le cancer du sein est une question de santé publique. C’est pourquoi les partenaires locaux sur Roubaix, soucieux de faire progresser ce dépistage, ont uni leurs efforts pour inciter davantage de femmes à se faire dépister.

    Depuis 2008, le Comité Local Cancer, piloté par la CPAM Roubaix-Tourcoing et le CCAS de Roubaix, devenu instance de mise en œuvre du Contrat Local de Santé » (CLS), et le Centre Hospitalier de Roubaix sont entièrement mobilisés dans les campagnes « Octobre Rose ». Il réunit des partenaires divers dont : les centres sociaux de Roubaix, les villes avoisinantes (Hem, Croix, Lys-Lez-Lannoy, Marcq-en-Barœul), le service prévention santé (Conseil Général).

    En effet, le CLS de Roubaix poursuit 8 objectifs de santé publique dont « la participation aux campagnes de dépistage organisé des cancers ». C’est la rencontre de ces différentes dynamiques qui permet de construire collectivement des événements capables de parler du dépistage d’une façon ludique.

    Le Centre Hospitalier de Roubaix, le CCAS de Roubaix, la CPAM de Roubaix-Tourcoing, en partenariat avec AIRE Cancer et l’IFSI de Roubaix, ont organisé un forum cancers en 2011, une marche rose en 2012 et un flashmob à l’Usine de Roubaix en 2013.

    cancérologie

    La vidéo de présentation de la prise en charge en cancérologie