Clap de fin pour le projet Culture-Santé

Le projet Culture-Santé s’est déroulé du 12 mars au 20 avril 2018 au sein de 5 services du Centre Hospitalier. Anne Moirier, artiste plasticienne, spécialisée dans les détournements d’environnements quotidiens, est intervenue dans les résidences de gériatrie, en addictologie, aux urgences, à la maternité de Beaumont et en cancérologie.

Retour sur quelques projets :
Les mains sont au travail. À Isabeau, la journée commence par le pliage des serviettes. Puis, c’est l’heure du repas. Un ballet de mains dresse la table avec rythme. Les gestes des soignants et des résidents s’entremêlent au fil des activités de la journée sous l’oeil de la caméra.

En oncologie, la salle des familles s’est transformée en appartement éphémère pour une semaine : on en oublierait presque que nous sommes à l’hôpital.

Lors d’une tournée pas comme les autres, des pensées positives ont été glissées dans les piluliers des patients d’addictologie et ont été distribuées par les infirmiers.

Pour clôturer la résidence artistique, une restitution a été organisée au self Barbieux, le vendredi 20 avril. Pour l’occasion, dernier détournement de l’artiste : cuisiniers en civil, accès libre-service, nouvel aménagement de la salle et musique classique en fond sonore !

Plusieurs équipes ont souhaité pérenniser les actions artistiques, nous avons hâte de voir la suite.

Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui se sont mobilisées pour ce projet.

Newsletter 6 culture-santé : Les ateliers*

écoute des fausses transmissions à la Maternité de Beaumont

Le travail obstétrical

Vendredi 13 avril. Maternité de Beaumont.
Anne Moirier interroge trois mamans sur leur métier. L’une est aide-soignante, l’autre est intervenante sociale et la dernière aurait aimé être médecin généraliste. Puis, une sage-femme, une auxiliaire puéricultrice et un agent des services hospitaliers rejouent des transmissions en désignant les patientes par leur profession : « ce médecin généraliste est arrivée en travail spontané à 38 semaines et 6 jours. Un accouchement brillant, une dilatation brillante avec une naissance par voie basse en OP ».

« Autour des lettres »

Distribution de pensées positives en addictologie.

lettre écrite par une patiente

Quand urgence rime avec patience

Un plan des urgences a été réalisé pour matérialiser le flux de patients et les déplacements du personnel sur un temps donné. Travailler sur la notion du temps et permettre aux patients de voir ce qu’il se passe derrière les portes d’entrée du service, c’est ce qu’a voulu expérimenter Anne Moirier.

Déjeuner sans blouses

Mardi 17 avril. Résidence de la Fraternité. 11h00. Secteur A.
Une nouveauté s’invite sur le temps du repas. Les soignants apportent le déjeuner habillés en civil. Après leurs transmissions, ils partent enlever leur blouse blanche et reviennent vêtus de vêtements colorés. La dame en rose et la dame en jaune dressent les tables. Aux rythmes des musiques de guinguette, l’apéritif est servi aux résidents installés. Les rayons du soleil tapent contre les baies vitrées. L’animatrice recueille les avis des résidents. L’un estime que « c’est mieux, elles sont plus jolies maintenant ». Une résidente, sous le ton de l’humour, trouve que « c’est formidable, je n’ai jamais vu ça de ma vie et j’ai 95 ans ! ». Une autre, enthousiasmée, voudrait que ce soit tous les jours comme ça. Une résidente en regardant une soignante lui confie  « j’aime bien, ça fait copine au lieu d’être serveuse ». Tous s’accordent à dire que ça change. « On se croirait au restaurant » est la phrase qui clôture le repas.

Semaine 6/6 du 16 au 20 avril : fin de contrat

Nous tenions à remercier toutes les personnes rencontrées lors de ces six semaines. Merci pour votre accueil, votre engagement et les riches échanges que nous avons pu avoir !

Anne et Fanny

Les rendez-vous de la semaine

Lundi 16 avril : rencontre avec le laboratoire d’anatomo-pathologie et restitution de la performance « Les mains au travail » à la résidence Isabeau.
Mardi 17 avril : rencontre avec le personnel du self Barbieux, débriefing de la salle des familles transformée en appartement en oncologie (hôpital de jour), action « déjeuner sans blouses » à la résidence de la Fraternité, retour sur la distribution de pensées positives en addictologie.
Mercredi 18 avril : restitution avec l’équipe des urgences et d’hématologie.
Jeudi 19 avril :  débriefing de l’action « déjeuner sans blouses » à la résidence de la Fraternité.
Vendredi 20 avril : écoute des fausses transmissions à la maternité de Beaumont.

 Le dernier mais pas des moindre !

Vendredi 20 avril de 8h30 à 11h30 : rétrospective de la résidence artistique au self Barbieux. Nous vous attendons nombreux !

Bonus : ce que vous avez failli voir, toucher ou entendre !

À Isabeau, les résidents l’ont échappé belle : balayer, essorer, astiquer. La résidence a failli faire son ménage de printemps.
Vous auriez pu trouver un brin d’herbe accroché à votre fiche de paie au lieu d’un bon pour une transmission artistique !
À l’occasion de la journée du sommeil et de l’écoute des compositions de radios-réveils, une personne a voulu jouer du saxophone pour ajouter une sonorité musicale.

Les ateliers*: terme utilisé au sein du service d’addictologie qui organise de nombreux ateliers pour les patients hospitalisés (expression artistique, café débat préparation à la sortie, la pleine conscience…).

Newsletter 5 culture-santé : L’aquarium*

métier : couturière – âge : 98 ans
métier : tisserand – âge : 92 ans

Je n’ai pas que ça à faire !

Jeudi 5 avril, 15h30. Résidence du Vert Pré. Une résidente affairée démarre une course en fauteuil roulant à travers les couloirs des lieux de vie. Elle nous fait très vite remarquer qu’elle n’aime pas qu’on lui pose des questions. Prière de ne pas déranger ! Puis, nous rencontrons une résidente qui nous explique, étape par étape, son travail dans les champs de betteraves. Une ancienne couturière à Versailles et un ancien tisserand se joignent à nous. Accompagnée par des soignants formés à la technique de validation, Anne Moirier filme et photographie ces témoignages racontés et mimés par ces résidents bien occupés !

Des transmissions étonnantes en oncologie

Jeudi 5 avril, 13h30. Hôpital de semaine en oncologie. Les soignants ont été invités à faire leurs transmissions en désignant les patients par leur métier. Cette semaine-ci, le service accueillait entre autres, un dessinateur, un ouvrier, un formateur et un judoka. De quoi changer la perception des soignants et les surprendre…

Rencontre avec la blanchisserie

Mercredi 4 avril. Blanchisserie. Tous assis en cercle, le personnel questionne Anne Moirier à propos de son travail. Cette présentation a suscité diverses réactions ponctuées d’étonnements et d’explications. Chacun a ensuite présenté son métier. La rencontre s’est terminée par la visite de la blanchisserie, un endroit impressionnant où le bruit des machines et des cintres qui glissent sur les poulies résonne dans tout le bâtiment.

Blanchisserie du Centre Hospitalier de Roubaix

La salle des familles s’offre un relooking éphémère 

Mardi 10 avril. 10h30. Salle des familles en oncologie.
Grâce à l’implication de l’équipe, la salle des familles s’est transformée en appartement éphémère pour une semaine : cadres, miroir, lampe de chevet, fleurs… On en oublierait presque que nous sommes à l’hôpital !

Avant transformation
Après transformation

Semaine 5/6 du 9 au 13 avril : une tournée pas comme les autres !

Vous avez du courrier ! L’équipe médico-soignante du centre d’addictologie (une cinquantaine de personnes) a été mise à contribution pour rédiger anonymement des lettres aux 18 patients hospitalisés. Ces lettres sous forme de poème, proverbe ou pensée positive seront glissées dans les piluliers des patients et distribuées au petit matin par les infirmiers. Les piluliers numérotés par chambre seront insérés dans un charriot et ainsi transformés en boîte aux lettres. Les patients percevront-ils différemment la distribution des médicaments ? Cette action s’inscrira-t-elle comme un détournement d’un geste répété quotidiennement par les soignants ?
Un atelier d’écriture sera ensuite mis en place avec les patients qui le souhaitent pour s’essayer à la rédaction de pensées positives à destination des futurs arrivants.
Si vous le souhaitez, vous pouvez vous aussi rédiger une lettre et l’envoyer à l’adresse suivante : contact@annemoirier.com

Les rendez-vous de la semaine

Mardi 10 avril : salle des familles transformée en appartement dans le service d’oncologie (hôpital de jour) et première étape de l’action au service des urgences (dessin du plan)
Mercredi 11 avril : transmissions rejouées à la maternité de Beaumont
Jeudi 12 avril : distribution de lettres dans les piluliers en addictologie et groupe de travail à la Fraternité
Vendredi 13 avril : atelier « autour des lettres » en addictologie et débrief de l’action menée au Vert Pré

Où me trouver ?  

Toutes les newsletters Les cœurs à l’ouvrage sont désormais disponibles à l’entrée du self Barbieux et à l’internat, servez-vous !

À ne pas manquer !

  • New ! Exposition Schmierpapier, De temps en temps de Stéphane Gallon, projet de publications franco-allemandes dans le couloir souterrain de l’hôpital Victor Provo.
  • New ! La salle des familles en oncologie transformée en appartement. Cette nouvelle configuration prendra fin le mardi 17 avril au matin.
  • Vidéo Look Fixation, Nevers, 2011 sur les écrans dynamiques du hall et du self Barbieux.
  • Exposition Avec Vue sur un Paysage, Bapaume, 2015 au 1er, 2ème et 3ème étage de l’hôpital Victor Provo, près des ascenseurs.

*L’aquarium : terme utilisé au sein du service des urgences pour désigner le déchocage, local où les patients sont réanimés.

Pour contacter l’artiste : contact@annemoirier.com

newsletter 4 culture-santé : La dame en coton*

Bon délivré pour impulser des rencontres inattendues entre le personnel et Anne Moirier

Bon pour une transmission artistique : quèsaco ?

Vous avez été nombreux à vous questionner sur ce bon lors de la réception de votre bulletin de paie. Le « bon pour une transmission artistique » est une invitation à un moment de partage. Il vous permettra d’échanger avec Anne Moirier à propos de son travail artistique, de votre travail au sein de l’hôpital et de vos créations éventuelles. Ces rencontres peuvent se faire autour d’un déjeuner individuel ou en groupe ou directement dans votre service. À vous de choisir !

Les gestes du quotidien

aller-retour des patients autour de leur lit            pour garder une activité physique malgré le périmètre restreint de leur chambre.
gestes des mains dans l’attente

Mardi 27 mars, en hématologie, des mains et des pieds de patients ont été enregistrés pour questionner les gestes du quotidien. Ceux-ci ont été visionnés par les soignants pour recueillir leurs ressentis.

Apporter de l’attention à son environnement

Jeudi 29 mars, nous avons rencontré Étienne Soyez, responsable des espaces verts et voiries du centre hospitalier. Nous avons découvert les serres remplies de fleurs en culture, les poiriers sculptés de la Fraternité, le potager en construction pour le service de l’addictologie et le superbe tulipier caché derrière la chapelle, près des ruches. Etienne nous a partagé son plaisir de soigner nos regards par l’entretien et l’agencement des espaces verts.

Un jour, un jardin, une vie
Il est l’homme qui soigne le jardin et ensemble ils ne font qu’un
Entrelacés entre la chair et la terre, encore une fois
Cet homme et la terre ne font qu’un
Dans cet environnement de fleurs qu’il soigne sur tous les parterres
Oui cet homme et la terre restent un

Un poème d’Amaria Abbas, cadre de santé en Neurologie

Les mains au travail

 

Mardi 3 avril. Résidence Isabeau. 9h00.
Le bruit du chariot sur la passerelle du premier étage vient interrompre le calme de ce début de matinée. Tout est prêt. La journée commence par le pliage des serviettes avec deux résidents, attention à ceux qui seraient trop lents, il ne faut pas mélanger les couleurs, le cordon ne doit pas dépasser : l’un des résidents veille au grain ! « Il faut plier en quatre », répète-t-il. Puis, c’est l’heure du repas. Un ballet de mains dresse la table avec rythme, les gestes des soignants et des résidents s’entremêlent offrant un moment unique, avec vue sur jardin, sous l’œil averti de la caméra d’Anne Moirier placée à l’étage supérieur ! De cette situation créée de toute pièce où résidents et soignants déjeunent ensemble naît une sensation d’apaisement et la volonté de recommencer. Le travail des mains est ensuite mis entre parenthèse pour une pause détente. Une animatrice et une bénévole massent les résidents et leur posent du vernis puis les rôles s’inversent. La journée se termine par plusieurs parties de jeu de domino. Les mains auront suffisamment travaillé pour aujourd’hui.

Semaine 4/6 du 2 au 6 avril : les performances artistiques s’enchaînent mais ne se ressemblent pas !

Au Vert Pré, mettre le travail des résidents au centre des échanges l’instant d’une captation, c’est l’idée qui a émergé d’une rencontre avec les référents animation concernant la technique de la validation, technique utilisée pour mieux appréhender les résidents désorientés.

Les rendez-vous de la semaine

Mardi 3 avril : résidence Isabeau, performance artistique les mains au travail
Mercredi 4 avril : service d’oncologie (hôpital de semaine) et blanchisserie centrale
Jeudi 5 avril : service d’oncologie (hôpital de semaine), performance artistique, nommer les patients par leur métier lors d’une transmission et résidence Vert Pré, action à partir de la technique de la validation
Vendredi 6 avril  : maternité de Beaumont et centre d’addictologie

Où me trouver ?  

Toutes les newsletters Les cœurs à l’ouvrage sont désormais disponibles à l’entrée des selfs Barbieux et à l’internat, servez-vous !

À ne pas manquer !

  • Vidéo Look Fixation, Nevers, 2011 sur les écrans dynamiques du hall et du self Barbieux.
  • Exposition Avec Vue sur un Paysage, Bapaume, 2015 aux étages 1, 2 et 3 de l’hôpital Victor Provo, près des ascenseurs.

*La dame en coton : terme utilisé au sein de la maternité pour désigner la maman qui séjourne dans la chambre « Coton ».

Pour contacter l’artiste : contact@annemoirier.com

Newsletter 3 culture-santé : Faire le plein* !

Dessin réalisé lors de l’immersion aux urgences le lundi 19 mars 2018

Point d’étape : l’ensemble des services concernés ont été rencontrés !

Ça y est, tous les services concernés ont rencontré Anne Moirier, l’artiste plasticienne. La semaine s’est terminée par le pôle Femme-Mère-Enfant et la Fraternité. Une étape importante avant d’impulser une collaboration. Au sein des services, certains projets se concrétisent tandis que pour d’autres, l’heure est encore à l’immersion ou à la réflexion.

Retour sur l’immersion aux urgences 

Dessin réalisé lors de l’immersion aux urgences le lundi 19 mars 2018

Lundi 19 mars, 18h30. La salle d’attente des urgences se remplit peu à peu et les allers-retours incessants des ambulanciers donnent le rythme d’une agitation permanente et viennent interrompre ces moments parfois suspendus entre l’appel d’un patient, les nombreuses discussions et les battements de porte.  Les minutes défilent et certaines phrases nous font sortir de nos pensées « Vous vous êtes inquiétée ? » demande une infirmière à une dame paniquée et en larmes. Une autre interpelle une personne âgée, sous oxygène, pour savoir si les ambulanciers ont été gentils avec elle. Il est 20h30, deux heures se sont déjà écoulées, les mêmes personnes nous font face. Le flux s’intensifie, le changement d’équipe ne va pas tarder à avoir lieu. Puis, les portes s’ouvrent, autre univers. Anne Moirier est désormais en totale immersion au sein du service. Des patients attendent allongés, d’autres sont en consultation, certains éteignent la lumière de leur chambre.
La notion du temps semble disparaître comme happée par les douleurs et l’atmosphère mouvante du service.

Pistes de réflexion pour les actions à venir 

En hématologie. Le secteur protégé, plus couramment appelé le loft, a ouvert ses portes à Anne Moirier. Capter les gestes et exercices physiques des patients de cet univers parallèle est apparu comme une évidence.

En oncologie. Désigner les patients par leur métier le temps des transmissions, c’est la proposition qu’Anne Moirier a faite aux équipes. Quel impact sur la relation patient-soignant ? Quel ressenti des agents ?

À la maternité. Interroger le lien entre la notion du travail et le travail obstétrical est une piste qui pourrait être développée.

À la résidence Isabeau. Capturer les gestes quotidiens, c’est l’expérience à laquelle vont se prêter patients et soignants de la résidence, le temps d’une journée, sous l’œil artistique et attentif d’Anne Moirier.

À la résidence de la Fraternité. La question du port de la blouse par les soignants lors du repas sera abordée à l’occasion d’une journée dédiée au projet « l’hôpital en civil ».

Semaine 3/6 du 26 au 30 mars : premiers & derniers préparatifs

Des rencontres avec les équipes des urgences ainsi que les référents animation de la résidence Vert Pré sont au programme. Un moment privilégié avec les patients du secteur protégé d’hématologie sera aussi propice afin d’en savoir plus sur leurs activités. En oncologie, l’artiste assistera à une transmission au sein de l’hôpital de semaine.
Le tout agrémenté de réunions d’organisation et de réflexion !

Mardi 27 mars : service d’hématologie, service d’oncologie (hôpital de semaine) et résidence Isabeau
Mercredi 28 mars : service d’oncologie (hôpital de jour)
Jeudi 29 mars : service des urgences et espaces verts
Vendredi 30 mars : résidence Vert Pré et maternité de Beaumont

À ne pas manquer !
Exposition à l’hôpital Victor Provo des œuvres de l’artiste.
Laissez votre curiosité vous y guider !

Avec vue sur un paysage, Bapaume, 2015

*Faire le plein : terme utilisé au sein du service d’hématologie qui signifie réaliser une transfusion sanguine.

Pour contacter l’artiste : contact@annemoirier.com

Newsletter 2 culture-santé : Lieux de vie*

Écoute de compositions de radio-réveils, journée du sommeil, Aire Cancer,  2018, Centre Hospitalier de Roubaix

Une semaine riche en rencontres

Les services d’hématologie, d’addictologie, d’oncologie, le service des urgences et les résidences Isabeau et Vert Pré ont ouvert grand leur porte cette semaine à l’artiste Anne Moirier : premiers mots échangés, premiers agents et patients croisés, première découverte des lieux de soins et de vie…

La semaine fût enrichissante et remplie de belles rencontres. Elle s’est clôturée vendredi 16 mars après-midi par des écoutes de compositions de radio-réveils à Aire Cancer dans le cadre de la Journée du sommeil.

Retour sur la participation à la Journée du sommeil

Vendredi 16 mars 2018, l’artiste s’est installée pour quelques heures dans le local d’Aire Cancer. C’est dans un cadre feutré que 5 petits groupes ont découvert des concerts de radio-réveils enregistrés en 2013 à Berlin.

Depuis 2008, Anne Moirier, en collaboration avec Aurélie Pertusot, artiste plasticienne, réalise des créations sonores, sous le nom de groupe Les Trotteuses, à partir d’une collection de 200 réveille-matins (électroniques, mécaniques, radio-réveils).

Pour (re)écouter leurs compositions : lestrotteuses.fr

15h00, 3ème séance, « Cosmotime », 9 min. 11 s. :
Un petit groupe du service d’addictologie assiste à l’écoute. Les uns ferment les yeux, les autres attentifs veillent. Le rythme soutenu des réveils commence à faire danser quelques-uns sur leurs fauteuils tandis que d’autres s’assoupissent. L’écoute se clôture par un ronflement généreux et un engouement communicatif !

Semaine 2/6 du 19 au 23 mars : Observations et immersions dans les quotidiens

En semaine 2, Anne Moirier sera en immersion dans les services, au plus près des patients et des personnels : découverte du quotidien, des habitudes, des gestes, appréhension des problématiques, échanges, rencontres…

Les rendez-vous de la semaine

Lundi 19 mars : service hématologie et service des urgences
Mardi 20 mars : résidence Isabeau
Mercredi 21 mars : service hématologie et service oncologie
Jeudi 22 mars : maternité de Beaumont et service addictologie
Vendredi 23 mars : service addictologie et résidence de la Fraternité

À ne pas manquer !

Diffusion de la vidéo Look Fixation sur les écrans dynamiques du Centre Hospitalier.

Vidéo couleur de 8 minutes d’Anne Moirier, réalisée en 2011 : gestes effectués par une ancienne salariée d’usine pendant 10 ans sur une chaîne de production de fixations de ski.

* Lieux de vie : terme utilisé en Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) pour remplacer les termes « Unité » ou « Secteur » qui distinguent les différents espaces.  Ces lieux de vie sont composés d’un espace commun et de chambres individuelles.

Newsletter 1 culture-santé : Ça va brainstormer* !

 Semaine 1/6 : l’artiste à la rencontre des services.

Nous avons le plaisir d’accueillir l’artiste Anne Moirier

 

Anne Moirier, artiste plasticienne

Anne Moirier est une artiste passionnée par les arts plastiques et leurs manifestations dans le quotidien. Diplômée de l’École des Beaux-Arts de Rennes, elle s’intéresse à la remise en jeu d’organisations et de normes. Nous lui proposons une immersion de six semaines au sein du Centre Hospitalier de Roubaix, avec une thématique qui parle à tous, le travail. Cette présence artistique s’inscrit dans le cadre du projet Culture-Santé, soutenu par la Direction Régionale des Affaires Culturelles et par l’Agence Régionale de Santé.

L’artiste intervient habituellement dans des milieux très variés allant de la prison, à l’entreprise d’ingénierie, en passant par les associations d’habitants. Anne Moirier est toujours à l’affût de nouvelles collaborations et de situations d’action. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter son site internet.

Look fixation, 2011, Nevers. Gestes automatisés d’une salariée retraitée qui a travaillé pendant dix ans sur une chaîne de production. 

Conseil communautaire, 2013, communauté de communes Flandre Lys.
Avec vue sur un paysage, 2015, centre de détention de Bapaume

Demandez le programme !

Quand ?  du lundi 12 mars au vendredi 20 avril 2018.

Où ? L’artiste sera plus particulièrement présente dans cinq services, le centre d’addictologie, les résidences de gériatrie, la cancérologie, les urgences et la maternité de Beaumont. Anne Moirier sera également susceptible d’intervenir  lors de certains événements comme Mars bleu ou la Journée du Sommeil, en fonction de la vie du centre hospitalier et des rencontres.

Fanny Jousse, stagiaire communication

Comment ? Le projet est coordonné par l’élève directrice Emma-Lou Noviant et  la Direction de la Communication, Marine Bisch, chargée de communication, et notre stagiaire Fanny Jousse, qui est arrivée le 26 février. Titulaire d’un DUT Communication des organisations et d’une licence Chef de projet en communication de l’IUT Paris Descartes, elle effectue actuellement un Master Communication des organisations publiques et parapubliques à InfoCom. Elle fera partie de notre équipe communication jusqu’à fin juillet 2018 et prendra également en charge d’autres projets du service.

Pourquoi ? La présence d’Anne Moirier au sein du centre hospitalier doit permettre de créer une certaine émulation artistique et donner lieu à des rencontres, des échanges. L’artiste n’est pas présente pour réaliser une œuvre ou animer des ateliers mais pour introduire l’art à l’hôpital. Elle produira des gestes artistiques et sera au contact du personnel et des patients, en veillant à ne pas perturber leur équilibre de vie ou leur travail .

Sur le terrain : les premiers rendez-vous

Mardi 13 mars : service hématologie et centre addictologie. 

Mercredi 14 mars : service oncologie

matin : hôpital de jour et après-midi : hôpital de semaine 

Jeudi 15 mars : service des urgences et résidence Isabeau

Vendredi 16 mars : résidence Vert Pré 

Pour contacter l’artiste : contact@annemoirier.com

*brainstormer « éclair de cerveau » : réunion de création d’idées.  Ce jargon est notamment utilisé au sein du service communication du CH Roubaix. Chaque semaine, dans le cadre de cette présence artistique, nous vous partagerons les mots ou expressions utilisés quotidiennement dans les divers services du Centre Hospitalier de Roubaix.

Laissons libre cours à notre imagination !