Les essais cliniques

Pourquoi participer à un essai clinique en cancérologie ?

Les essais cliniques permettent aux patients un accès à des soins de proximité toujours plus innovants avant même leur commercialisation. C’est donc une possibilité pour les patients d’accéder aux dernières molécules découvertes par l’industrie pharmaceutique.

Consentir à un essai clinique en cancérologie, c’est aussi pouvoir participer à des nouveaux programmes de soins de support qui ne font pas encore partie de la prise en charge habituelle dont les risques sont minimes et sans avoir à en supporter les coûts financiers.

Comment sont mis en place les essais cliniques ?

Les essais cliniques sont très réglementés. Avant qu’un essai ait lieu, une longue réflexion est menée par un comité scientifique afin d’évaluer le(s) bénéfice(s) de l’étude pour les patients.

Pour les essais interventionnels, le protocole est soumis à un comité d’éthique indépendant (le Comité de Protection des Personnes) qui va s’assurer que l’étude sera conduite dans le respect des droits des patients.

L’étude est également revue par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) qui est en charge de vérifier la sécurité de l’étude.

Enfin, les essais interventionnels et observationnels sont soumis et étudiés par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) qui doit émettre un avis favorable concernant l’utilisation des données de santé relevées. Elle vérifie également que tous les moyens sont mis en œuvre afin de préserver la confidentialité des données et l’anonymat des patients participant à l’essai.

Avant d’inclure un patient dans un essai clinique interventionnel, le médecin doit l’informer du déroulement de l’étude des bénéfices et des risques éventuels. Il doit également lui remettre une lettre d’information et un consentement éclairé. Le patient ne pourra pas débuter l’essai sans que celui-ci ne soit signé. Le patient peut à tout moment décider d’arrêter de participer à l’essai clinique et ce sans modification de sa prise en charge par son médecin.

Sauf opposition de votre part, et uniquement dans le cas de certaines études dites observationnelles, votre médecin peut être amené à utiliser vos données pour des recherches statistiques et épidémiologiques.
N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin si vous ne souhaitez pas que vos données soient utilisées à des fins de recherche.

Les essais cliniques en cours

Actuellement, le Centre Hospitalier de Roubaix participe à des essais cliniques d’intervention ou d’observation sur les pathologies cancéreuses suivantes :

En hématologie
- Leucémie Aiguë Myéloïde (LAM) du sujet jeune et du sujet âgé
- Leucémie Aiguë Promyélocytaire (LAP)
- Leucémie Aiguë Lymphoblastique (LAL) de type B ou T du sujet jeune
- Les lymphomes : Hodgkinien ou non Hodgkinien, folliculaire de faible masse tumorale ou de type T

En oncologie digestive
- Sur le cancer colorectal métastatique non résécable
- Sur l’adénocarcinome du pancréas métastatique

En pneumo-oncologie
- Sur les cancers bronchiques à grandes cellules pour les patients bénéficiant d’une thérapie ciblée

Liens utiles

Pour plus d’informations sur les essais cliniques :

http://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Comprendre-la-recherche/A-quoi-sert-la-recherche/Les-essais-cliniques

► Présentation du projet Européen ECRAN qui a pour but de faciliter la compréhension des essais cliniques : http://www.ecranproject.eu/fr