Fermer
Vous cherchez ?

    La chirurgie robotisée a démarré à l’hôpital de Roubaix

    Robot chirurgical
    Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus

    La chirurgie robotisée a démarré à l’hôpital Victor Provo à Roubaix. Le 24 mai, le docteur Paul Vandaele, chirurgien urologue, a réalisé la première intervention assistée par le robot chirurgical « Da Vinci X », récemment acquis par le Centre Hospitalier de Roubaix. Il s’agissait d’une prostatectomie pour un cancer de la prostate.

    Le patient opéré âgé de 62 ans était suivi depuis 2013 par le docteur Vandaele et a appris qu’il était atteint d’un cancer de la prostate début avril après avoir effectué une IRM et une biopsie.

    L’opération s’est bien déroulée dans d’excellentes conditions, avec notamment l’aide d’une équipe extérieure expérimentée en chirurgie robotique.

    Paul Vandaele« Pour l’instant, cela m’a semblé plus difficile qu’auparavant parce que c’est une nouveauté. Mais d’emblée, je me suis rendu compte de la précision des gestes, de la possibilité de se mouvoir extrêmement facilement à l’intérieur du ventre du patient et d’aborder la prostate avec des angles différents avec l’aide d’instruments d’une mobilité assez exceptionnelle », a confié le docteur Vandaele.

    Suite à cette intervention qui a duré environ trois heures, le chirurgien urologue s’est dit très satisfait du résultat tant sur le plan carcinologique que sur le plan fonctionnel.

    Hospitalisé dans le service d’urologie, le patient opéré est également très satisfait de sa prise en charge. « Le docteur Vandaele est venu me voir en salle de réveil pour me dire que l’opération s’était bien passée et que tout allait bien. A mon réveil, j’ai remarqué que je n’avais que des petits trous au niveau du ventre, c’est vraiment bien ! L’ensemble du personnel a été très sympa et attentionné. »

    Le patient opéré a pu sortir le matin du quatrième jour post-opératoire. Il sera ensuite revu par le médecin environ tous les trois mois pour un contrôle.

    Le principe de la chirurgie robotique
    IMG_4496Notre robot Da Vinci X est le 116ème robot chirurgical installé en France. Il n’en existe que quatre dans la métropole lilloise : le CHRU de Lille, le Centre Oscar Lambret, l’Hôpital privé La Louvière et désormais le Centre Hospitalier de Roubaix.

    Cette nouvelle technique chirurgicale est une extension de la cœlioscopie. Assis devant une console près du patient, le chirurgien contrôle quatre bras articulés, avec des instruments interchangeables à l’extrémité (pinces bipolaires, écarteurs, porte-aiguilles…) dont une caméra HD, offrant une liberté de mouvement à 360 degrés. Outre la vision 3D, le chirurgien gagne en précision et en rapidité notamment grâce à une filtration des tremblements sur cet appareil.
    Autres avantages, le robot chirurgical permet de réaliser des opérations de manière moins invasive et de diminuer les saignements, les douleurs et complications post-opératoires ainsi que la durée d’hospitalisation des patients par rapport à la chirurgie ouverte conventionnelle.

    Les disciplines concernées au CH de Roubaix
    Au Centre Hospitalier de Roubaix, l’utilisation de cette technologie concerne trois disciplines :
    - la chirurgie urologique
    - la chirurgie gynécologique
    - la chirurgie viscérale et digestive
    Elle pourra ensuite s’étendre à d’autres spécialités. Dans un premier temps, quatre de nos praticiens se sont formés à la chirurgie robotique : le docteur Alban Lebas, chirurgien viscéral et digestif, le docteur Ndaye Mubiayi, chirurgien gynécologique, les docteurs Antoine Broucqsault et Paul Vandaele, chirurgiens urologues.